Assurance auto : tout savoir sur le bonus/malus

Le bonus-malus d’une assurance auto est déterminé à chaque fin d’une année de contrat. Un bonus entraîne une diminution du montant de la cotisation alors qu’un malus est la cause d’une augmentation de l’échéance annuelle. Il est nécessaire de connaitre son principe, sa mode de calcul et la possibilité de transfert si le conducteur change de véhicule ou d’assurance.

Principe du bonus-malus pour une assurance auto.

Le bonus-malus d’une assurance auto est un coefficient qui sert à calculer la majoration ou la réduction de la prime d’assurance. Cette évaluation est effectuée chaque année pour chaque contrat d’assurance et suivant le nombre d’accidents pour lesquels le conducteur était reconnu responsable. Il y a une réduction ou une diminution de la prime d’assurance si le conducteur n’a pas causé d’accident ou s’il y avait un accident, mais il n’en était pas le responsable, car il bénéficie d’un bonus. Les accidents responsables ont des impacts sur la cotisation d’assurance à payer par le conducteur, car le malus sera traduit en une augmentation de l’échéance annuelle.

Mode de calcul du bonus-malus d’une assurance auto.

La compagnie d’assurance tient compte des accidents passés durant le contrat. Le coefficient de base du bonus-malus d’une assurance auto est égal à 1 et cela peut varier entre 0,5 et 3,5. Un coefficient inférieur à 1 veut dire que l’automobiliste bénéficie d’un bonus. Il s’agit d’un malus si le coefficient est supérieur à 1. Si durant l’année, l’assuré n’était responsable d’aucun accident, l’assureur lui devrait un bonus de 5 % équivalant à un coefficient de 0,95 d’où la réduction de la cotisation annuelle. Si par exemple l’assuré a passé 14 ans sans accident, ce coefficient peut atteindre le maximum qui est de 0,5, soit une réduction de 50 % de l’échéance annuelle. Dans le cas contraire, les accidents provoqués qui engagent la responsabilité de l’assuré ont des effets négatifs sur sa cotisation. Un malus de 1,25 ou une augmentation de 25 % de la cotisation est appliqué par l’assureur pour chaque accident. Cette augmentation sera de 12,5 % s’il n’est qu’en partie responsable de l’accident.

Conservation du bonus-malus auto en cas de changement de voiture ou d’assurance.

En cas de changement de véhicule ou d’acquisition d’une ou plusieurs voitures supplémentaires, le coefficient de réduction-majoration obtenu par le véhicule indiqué dans le contrat d’assurance est transféré automatiquement. Il est important de savoir que concernant la réduction, le transfert n’est adapté que si la voiture indiquée dans le contrat et le conducteur sont les mêmes. En cas de changement d’assurance, il est primordial d’informer la nouvelle compagnie d’éventuels accidents responsables par l’intermédiaire d’un relevé d’informations. Ce dernier est fourni par l’assureur dans un délai de 15 jours après la demande de l’assuré, en cas de résiliation de contrat. Ce relevé permet au nouvel assureur d’effectuer le calcul du bonus-malus approprié.

Que faut il fournir comme papiers pour assurer une voiture ?
Comment choisir sa formule d’assurance auto?