Quelle garantie panne mécanique choisir ?

panne mécanique

Que vous ayez une voiture neuve ou d’occasion, votre véhicule est toujours susceptible de produire une panne mécanique. Pour certains conducteurs, cette défaillance peut être une dépense excessive. Encore peu connue en supplément de l’assurance auto, vous pouvez souscrire une garantie panne mécanique pour couvrir vos dépenses. Cependant, plusieurs paramètres déterminent quel type de garantie panne mécanique est adapté à l’état de la voiture.

Qu’est-ce que la garantie panne mécanique ?

Appelée aussi « garantie assistance mécanique », la garantie panne mécanique est une option supplémentaire à l’assurance auto, qui prend en charge la réparation et/ou le changement de pièces ou d’accessoires électroniques en cas de panne. Cependant, les pannes dues à un accident, une usure normale à l’utilisation permanente de la voiture (frein, embrayage, etc.) et les défauts d’entretien (retard de vidange, changement de filtre, etc.) ne sont pas prise en compte dans la garantie panne mécanique. Entre autres le tarif de la main d’œuvre, le coût des pièces mécaniques, électriques et électroniques du moteur, la culasse, les pièces de la boite de vitesse, les éléments du système d’injection et de climatisation forment les garanties essentielles comprises dans cette assurance panne mécanique.

Quel niveau de garantie panne mécanique choisir ?

Vous avez le choix entre trois niveaux de garantie panne mécanique. Cependant, l’ancienneté, la puissance du moteur et le nombre de kilométrage effectué par l’automobile sont les facteurs pris en compte par les assureurs, pour définir le niveau adapté à votre véhicule.

La garantie panne mécanique de niveau 1 est destinée pour les véhicules mis en circulation depuis 10 ans et ayant parcouru au plus les 200 000 km. Étant donné la fréquence d’usure de ces voitures, la garantie panne mécanique niveau 1 ne couvre que quelques accessoires avec un minimum d’indemnisation. Concernant le niveau 2, il couvre les pannes de voiture obtenue entre 5 à 8 ans, et avec un kilométrage de moins de 150 000 km. La garantie panne mécanique de niveau 2 prend en charge un peu plus de familles de pièces, en plus de la main d’œuvre. Pour souscrire à un meilleur tarif de remboursement, vous devez avoir une voiture de moins de 5 ans, qui a parcouru les moins de 100 000 km. Il s’agit des conditions pour adhérer à une garantie mécanique de niveau 3, qui couvre tous types de pièces à réparer.

Pour quelle formule de garantie panne mécanique choisir ?

En surplus des différents niveaux de garantie panne mécanique, la formule que vous choisissez prend en compte le nombre de garanties et les exclusions à votre assurance. L’ancienneté et la fréquence d’utilisation de votre véhicule sont des facteurs phares pour choisir la bonne formule de garantie panne mécanique. Ainsi, la formule basique, étant la garantie moins chère, couvre essentiellement les pièces usées du moteur, de la boite de vitesse et le pont. Vous pouvez souscrire à une formule complète de garantie panne mécanique, pour avoir plus de couvertures dont ces dernières sont mentionnées dans le contrat. Par contre, le « Tout sauf » énumère toutes les exclusions, signifiant que ceux non-mentionnés sont pris en charge dans la garantie. 

Que faut il fournir comme papiers pour assurer une voiture ?
Comment choisir sa formule d’assurance auto?